Cavalcades et dérobades

Cavalcades et dérobades, un roman que j'ai dévoré il y a déjà quelques années de ça. Cavaliers de loisirs, vous l'apprécierez certainement autant que moi. Sylvie Brunel et sa remarquable plume y mellent amour, humour et passion du cheval avec beaucoup de sincérité. Une bonne idée de cadeau de Noël ? ;)

 

" Rien n'est plus merveilleux qu'un cheval", affirme Laura, directrice d'école d'un petit village de la Drôme, si passionnée par les crinières qu'elle en néglige son mari, Jean-Luc. Carmen, elle, engloutit son maigre salaire de femme de ménage dans l'entretien de ses chevaux et délaisse son fils Pablo qu'elle élève seule. Quant à Dan, le dresseur, celui qui possède le don inouï de rendre dociles les montures les plus rétives, il cache derrière son apparent succès une blessure personnelle. Comme dans les tragédies antiques, le cheval peut être maléfique... Laura en fera la douloureuse expérience lorsqu'elle verra Jean-Luc déserter le domicile conjugal. Un roman à plusieurs voix, profondément humain, où s'entremêlent les destins d'hommes et de femmes apparemment forts, souvent solitaires, mais solidaires. Un vibrant hommage au cheval-ami qui rend heureux ceux qui l'aiment.


Écrire commentaire

Commentaires : 0