Le montoir, ça se réfléchit.

 

Pour le cheval, le montoir n'est pas une partie de plaisir, voici quelques astuces pour le rendre le moins néfaste possible.

 

Si vous êtes cavalier de pleine nature, vous connaitrez comme moi le montoir à droite. Mise à part son intérêt en randonnée, il est aussi très utile pour éviter de fatiguer uniquement l’antérieur gauche et éviter de tirer la colonne et le garrot toujours du même côté. Alternez donc en montant une fois à gauche, une fois à droite. Pensez aussi à

tenir l’étrivière du côté opposé pour répartir la charge lors du montoir.

Enfin, pour épargner au maximum le dos de votre compagnon, trouvez-vous un montoir ! Un tabouret, une pierre,

une marche d’escalier, peu importe ce qui vous tombe sous le pied, grimpez y ! Votre cheval vous en remerciera. ;)

Écrire commentaire

Commentaires : 0